Energies renouvelables : 70 % de l’électricité d’ici 2040

Energies renouvelables : 70 % de l’électricité d’ici 2040

Grâce à la baisse des coûts d’investissements et de production, les énergies renouvelables pourront d’ici 2040, fournir 70 % de l’électricité européenne. Pour mieux comprendre ce qu’il se passe et le contexte de cette transition énergétique qui est en passe de se jouer, nous sommes allés poser nos questions à Inolys (marque du groupe Inovia, plus d’informations sur Inolys ici), une entreprise spécialisée dans le secteur de l’énergie solaire.

Pourquoi une telle ascension à venir pour les énergies renouvelables ?

Inolys : Tout simplement parce que nos besoins énergétiques ne cessent d’augmenter de façon exponentielle et que nos sources d’approvisionnement actuelles ne sont plus suffisantes (en plus d’être néfastes pour l’environnement).

Quels sont les pourcentages de production actuels et à venir pour les énergies vertes ?

Inolys : L’année dernière les énergies renouvelables représentaient 32% de la production d’électricité européenne. Aux Etats Unis, les énergies telles que l’hydroélectricité, l’éolien ou bien encore le solaire, couvraient l’an dernier 14% des besoins, en 2040 elles représenteront 44% du mix électrique.

C’est pourquoi selon un récent rapport, les énergies renouvelables devraient d’ici 2040, fournir 70% de nos besoins en énergie en Europe notamment, et elles pourraient même dépasser le gaz aux Etats Unis.

Nous sommes donc en pleine transition énergétique ?

Inolys : Oui effectivement. Grâce à la baisse des coûts de production des énergies renouvelables, le secteur des énergies vertes apparaît de plus en plus comme une alternative fiable et valable, à la production énergétique actuelle. En ce qui concerne le solaire plus particulièrement, on estime la baisse des coûts des technologies à -60% d’ici 2040.

Tant le solaire que l’éolien, ces énergies vont devenir des sources extrêmement rentables dans de nombreux pays d’ici 2020, et partout ailleurs dans le monde d’ici 2030.

L’autoconsommation énergétique va donc devenir inévitable ?

Inolys : Tout à fait, c’est d’ailleurs ce que l’on peut lire dans un rapport sur l’autoconsommation électrique commandé par Ségolène Royal en février dernier*. Fruit de la réflexion à la fois par des organismes publics et privés, ce rapport met en avant l’inéluctabilité de l’autoconsommation électrique.

Pour consulter ce rapport de février 2015, rendez-vous ici : http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Rapport_autoconsommation.pdf

Merci à toute l’équipe d’Inolys (démarcheurs, expert conseil, etc.) d’avoir accepté  de répondre à nos questions sur l’avenir des énergies renouvelables.

Laisser un commentaire

*