Zoom sur le label Énergie Carbone

Zoom sur le label Énergie Carbone

Pour accompagner la transition énergétique du pays, le secteur du bâtiment expérimente un nouveau dispositif destiné à diminuer la consommation énergétique des constructions et à réduire leur empreinte carbone : le label Énergie Carbone. Tour d’horizon.

Le label Énergie Carbone, c’est quoi ?

Comme auparavant avec le label BBC (bâtiment basse consommation), les pouvoirs publics mettent en place une nouvelle expérimentation afin d’inventer la réglementation énergétique des bâtiments de demain. Appelé Énergie Carbone, ce label vise à encourager la généralisation des constructions à énergie positive et des bâtiments à faible empreinte environnementale. Face à la transition énergétique chère à la France, le bâtiment est l’un des premiers secteurs qui va devoir évoluer puisqu’il représente plus de 25 % des émissions de CO2 et 45 % de la consommation énergétique. Durant la première phase d’expérimentation, les acteurs de la construction qui sont volontaires s’engageront à réaliser des bâtiments plus performants, afin de pouvoir en tirer un retour d’expérience. Dans un second temps, les contours de la future réglementation pourront être définis.

Comment fonctionne le label Énergie Carbone ?

Tous les maîtres d’ouvrages désirant participer à l’expérimentation se devront de tenir compte de plusieurs contraintes. Ils s’engageront notamment à respecter la RT 2012, ainsi que deux nouveaux critères d’évaluation de performance : le bilan énergétique BEPOS (analysant les performances d’un bâtiment selon six critères) et l’évaluation des émissions de CO2 du bâtiment sur l’ensemble de son cycle de vie (Eges). Ce second critère s’intéressera à tous les éléments d’une construction susceptibles d’émettre des gaz à effet de serre. Il pourra aussi bien s’agir de l’évacuation de la chaudière, de l’empreinte carbone du bâti ou encore, des émissions de CO2 des produits de construction. Pour évaluer l’impact des nouveaux bâtiments, il y aura quatre niveaux de performance énergétique et deux niveaux d’émission de CO2.

Les premiers bâtiments labellisés Énergie Carbone

Siège social JF Cesbron (bâtiment à énergie positive)

Également appelé E+C- (pour Énergie Positive et Réduction Carbone), le label Énergie Carbone a déjà été attribué à sept bâtiments exemplaires en mars 2017. Ces différents projets témoignent des nombreuses possibilités qui s’offrent au secteur de la construction pour innover, tout en étant exemplaire du point de vue de la consommation énergétique et de l’empreinte carbone. Que ce soit par rapport au mode de construction, au système de chauffage ou encore à l’énergie utilisée et à la ventilation, ces chantiers sont la preuve que le bâtiment est en mesure de se réinventer.

Laisser un commentaire

*