Le monde de l’électricité en quelques définitions

Le monde de l’électricité en quelques définitions

Il est toujours bon de savoir de quoi on parle, surtout dans un domaine aussi pointu que l’électricité. Si vous ne faites pas la différence entre un coupe-circuit et un disjoncteur, cet article est fait pour vous.

Avant d’entrer dans le vif du sujet et de faire la lumière sur le vocabulaire propre au monde de l’électricité, rappelons les quelques règles de sécurité que tout un chacun devrait connaitre.

normes-electricite

La sécurité avant tout

Sachant que le courant est potentiellement mortel à partir de 24 volts alternatifs et 50 volts continus sous 75 mA, il est nécessaire, lorsque l’on travaille sur le courant et ce quelle que soit la tâche à effectuer (du changement d’ampoule à une intervention dans l’armoire électrique), de veiller à :

  • coupe le courant au niveau du compteur EDF
  • travailler en binôme afin que la deuxième personne puisse prévenir les secours en cas de problème
  • travailler avec des outils insolés ou sur un banc en bois
  • être éloigné de toutes zones humides

Le vocabulaire de l’électricité

L’univers de l’électricité possède un vocabulaire propre très riche. Sans entrer dans le détail d’un exaohm, d’un décifarad ou encore d’un pétaampère, nous allons nous intéresser aux principaux termes : ceux utilisés dans le quotidien des électriciens.

Courant alternatif : courant caractérisé par un changement de sens.

Courant continu : courant de sens in variable.

Interrupteur : dispositif permettant d’interrompre le passage du courant.

Court-circuit : connexion entre deux points de potentiel électrique différents créant alors un courant de court-circuit pouvant conduire à des dommages matériels et/ou corporels.

Fusible ou coupe-circuit : dispositif de sécurité positionné sur un circuit électrique le protégeant d’une surintensité. Il protège l’installation électrique, pas les personnes.

Disjoncteur différentiel : placé en début de circuit, il assure une protection contre le courant de court-circuit. Suivant le circuit à protéger, il existe différents types de disjoncteurs : A, AC, Hpi. Contrairement au fusible qui se détruit, le disjoncteur différentiel est manuellement réarmable.

Intensité électrique : débit du courant pour un point donné.

Condensateur : dispositif permettant d’accumuler et d’emmagasiner une charge électrique importante sous un faible volume. Condensateur électronique ou électrique, il constitue un véritable accumulateur d’énergie.

Code couleurs : les codes couleurs permettent de concevoir une installation électrique conforme en évitant tout danger. Tout professionnel se doit de connaitre ces codes couleurs et de les respecter.

  • Rouge, marron, noir (ou toute autre couleur à l’exception du bleu, du vert et du jaune) : conducteur de phase permettant l’arrivée du courant.
  • Bleu clair : conducteur neutre permettant la répartition du courant
  • Jaune et vert : conducteur de protection servant à la mise à la terre.

Avec ces quelques clefs de compréhension, vous ne serez plus déstabilisé par les explications de votre électricien !

I Crédits photos : artisans-reno.fr – maisonentravaux.fr I

Laisser un commentaire

*