Tableau électrique : le cœur de l’installation électrique à la maison

Tableau électrique : le cœur de l’installation électrique à la maison

Tout le monde ne possède pas de connaissances solides en électricité et pourtant, la majorité en utilise pour faire fonctionner les appareils de sa maison, allumer les lumières ou les éteindre. Tout le monde possède un tableau électrique chez lui, mais qui comprend vraiment à quoi ça sert ? Ce petit objet très pratique peut pourtant vous permettre de faire des économies d’énergie non-négligeables… Explications.

Comprendre les composants d’un tableau électrique

Source : easyElec

Un tableau électrique comporte plusieurs types d’appareillages :

  • Interrupteurs
  • Différentiels (protection des personnes)
  • Disjoncteurs (protection des circuits

Vous pouvez également y trouver un parafoudre selon votre région de résidence. Les appareillages modulaires Legrand vous offrent la possibilité de rajouter de pièces à votre tableau électrique comme des télérupteurs, des délesteurs et des contacteurs Schneider.

Les contacteurs domestiques sont des objets très pratiques qui dissocient le circuit de commande d’un circuit de puissance (le circuit de puissance représente le courant qui alimente une machine). Il s’agit par exemple d’un interrupteur jour/nuit qui commande vos machines à laver (linge et vaisselle) et votre ballon d’eau chaude. L’intérêt du contacteur est qu’il permet de commander plusieurs machines d’un coup de manière fiable et sécurisée. Par exemple, si vous mettez en place un interrupteur qui allume tous les radiateurs de votre maison, celui-ci à de grandes chances de fondre. La manipulation risque également de faire sauter les plombs mais également de vous électrocuter. Pourquoi ? Car l’interrupteur n’est pas conçu pour commander autant de puissance, contrairement au contacteur, et ce, grâce à la dissociation des circuits expliquée plus haut.

Grâce à l’appareillage modulaire, vous pouvez regrouper les composants d’un tableau en fonction de leurs fabricants et/ou de leurs utilisations, de la pièce qu’ils gèrent… Vous pouvez aussi rajouter un bornier électrique Legrand, un accessoire utile en cas de besoin qui vous permettra de raccorder plusieurs câble sur un seul.

Comment faire des économies d’énergies à l’aide d’un tableau électrique ?

economie-energie-maison

Vous souvenez-vous des délesteurs que nous avons évoqués dans le paragraphe précédent ? Ce module risque de vous changer la vie si vous possédez un compteur Linky ou que vous ne souhaitez tout simplement pas consommer beaucoup de puissance électrique simultanément.

En effet, le délesteur est un appareil de gestion qui compare en temps réel la puissance consommée à celle souscrite. Il commande le maintien ou la coupure momentanée de certains courant actifs afin que la limite de puissance définie dans votre contrat ne sois pas atteinte (et que vos plombs ne sautent pas). Concrètement, cela signifie que si beaucoup d’appareils fonctionnent simultanément (aspirateur, chauffages, sèche-cheveux, etc.), le délesteur mettra provisoirement hors-circuit les courants actifs non prioritaires, comme par exemple le chauffage des pièces inutilisées durant la surconsommation (cave, entrée…). Dès que votre consommation passe en dessous de la puissance souscrite, le délesteur rétablit le courant. Et c’est vous qui choisissez les ordres de priorité du délesteur, comme ça, pas de mauvaises surprises !

Deuxième astuce, qui, il est vrai, découle plus du bon sens : lorsque vous partez et que vous laissez votre habitation vide plusieurs jours, pensez à couper le courant là où ce n’est pas utile comme dans les chambres à coucher, les toilettes ou la salle de bain. Attention quand même à ne pas priver votre cuisine d’électricité, sinon votre frigo va vous en vouloir (et votre famille aussi) !

Laisser un commentaire

*