Tout savoir sur les pompes à chaleur

Tout savoir sur les pompes à chaleur

Si vous souhaitez faire des rénovations chez vous pour que votre logement soit conforme aux exigences de la RT2012, alors vous avez forcément entendu parler des pompes à chaleur, ces appareils chaudement recommandés par de nombreux installateurs et professionnels du bâtiment. Si la question vous intéresse, voici tout ce que vous devez savoir sur le fonctionnement, les différents modèles et la manière d’optimiser les performances d’une pompe à chaleur.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur est un dispositif thermodynamique permettant de transférer de l’énergie thermique (comptée en calories) d’un milieu à basse température vers un milieu à haute température.

Utilisées comme solution de chauffage, certaines pompes à chaleur sont réversibles et permettent également de rafraîchir un logement. Sinon, la chaleur prélevée est injectée à l’intérieur et restituée par le biais d’émetteur de chauffage à l’instar d’un radiateur ou d’un plancher chauffant, par exemple.

L’énergie prélevée est alors presque entièrement gratuite, puisqu’elle est naturellement présente tout autour de nous. Ainsi, une pompe à chaleur produit plus qu’elle ne consomme, d’où sa grande utilisation dans le domaine des rénovations pour une mise en conformité avec la RT2012.

Quels sont les différents types de pompes à chaleur ?

Il existe quatre types de pompes à chaleur, dont certains sont plus courants que d’autres. Par exemple, la pompe à chaleur air-air est souvent la plus plébiscitée et ainsi la plus installée, c’est pourquoi on en entend plus parler que la pompe à chaleur eau-air.

▪ La pompe à chaleur air-air puise l’énergie thermique dont elle besoin dans l’air extérieur et la restitue dans l’air intérieur du logement.

▪ La pompe à chaleur eau-eau puise les calories nécessaires à chauffer de l’eau dans l’eau extérieure et les restitue dans le réseau d’eau domestique.

▪ La pompe à chaleur air-eau récupère l’énergie thermique contenue dans l’air extérieur et la restitue dans le réseau d’eau domestique.

▪ La pompe à chaleur eau-air prélève des calories dans l’eau extérieure pour chauffer l’air intérieur d’un logement.

Comment optimiser les performances d’une pompe à chaleur ?

Si elle est adaptée aux maisons conformes souhaitant une mise en conformité avec la RT2012, les performances d’une pompe à chaleur s’améliorent encore plus lorsqu’elle est couplée à d’autres appareils.

On pense notamment à la VMC simple flux (ou double flux), qui en plus de bien faire circuler l’air chaud dans le logement, permet de le purifier. La pompe à chaleur fonctionne également très bien avec des appareils à énergie solaire et les éoliennes. Enfin, l’ajout d’un chauffe-eau thermodynamique dans le réseau permet aussi d’optimiser l’efficacité d’une pompe à chaleur.

 

Si acquérir un tel dispositif vous intéresse, n’hésitez pas à parcourir notre article dédié à l’installation des pompes à chaleurs (conseils pratiques).

Laisser un commentaire

*