De bonnes fenêtres pour une bonne isolation

De bonnes fenêtres pour une bonne isolation

Dans un logement, les portes et les fenêtres représentent en moyenne 25% des déperditions énergétiques. Or, étant donné le contexte économique et écologique actuel, il serait préférable de réduire ce gaspillage. Pour cela, il est important de disposer de fenêtres de qualité, qui offrent une bonne isolation. Cette isolation est assurée à la fois par le vitrage, mais également par le cadre. En construction ou en rénovation, faites le bon choix de fenêtres pour réduire votre facture énergétique.

Quel vitrage pour des fenêtres ?

Aujourd’hui, il est assez rare de trouver des logements encore équipés de fenêtres à simple vitrage. Ces dernières se trouvent essentiellement dans les logements anciens, qui n’ont pas subi de rénovations récentes.

Les fenêtres à double vitrage restent les plus courantes, même si on rencontre également des fenêtres à triple vitrage. Ces 2 types de fenêtres sont très intéressantes d’un point de vue énergétique, car elles offrent une meilleure isolation thermique.

En effet, les doubles et triples vitrages sont constitués de plusieurs panneaux de verre (2 ou 3), séparés par du gaz déshydraté (généralement de l’argon). Cela crée une lame d’air qui va entraver la transmission du froid (ou de la chaleur). La température intérieure est donc mieux contrôlée et moins susceptible de varier.

En accumulant les couches d’isolation, les fenêtres à triple vitrage sont donc plus performantes que les fenêtres à double vitrage. Elles présentent toutefois quelques inconvénients :

  • Coût : elles sont plus chères que les fenêtres à double vitrage ;
  • Température : si elles sont capables de retenir le froid en hiver, elles sont aussi capables de retenir le chaud en été ;
  • Luminosité : la présence de ces 3 lames de verre va entraver la pénétration de la lumière dans votre logement.

Pour toutes ces raisons, on réservera l’installation d’un triple vitrage pour les fenêtres exposées au Nord et à l’Est, dans les régions les plus froides. Néanmoins, que vous choisissiez une fenêtre avec 1 vantail ou 2 vantaux, cette option reste possible.

Le choix des matériaux pour la structure des fenêtres

Outre la vitre, une fenêtre est également composée d’un cadre (aussi appelé châssis). Celui-ci peut être réalisé dans plusieurs matériaux : PVC, bois ou aluminium. Vous vous en doutez, chacun de ces matériaux présente des avantages et des inconvénients, notamment en ce qui concerne l’isolation thermique.

À qualité égale, les fenêtres en PVC ont une meilleure isolation que les fenêtres en bois, qui sont elles-mêmes plus performantes que les fenêtres en aluminium. En revanche, il est parfois préférable d’acheter une fenêtre ou une porte-fenêtre à 1 vantail en aluminium de bonne qualité plutôt qu’une fenêtre en PVC bas de gamme.

Autrefois, les fenêtres en aluminium étaient décriées car elles généraient des ponts thermiques. Mais les modèles actuels ont été améliorés et sont désormais équipés de ruptures de ponts thermiques, qui les rendent aussi performantes que les autres matériaux.

Pour savoir si le cadre de votre fenêtre est bien isolant, vous devez consulter con coefficient thermique Uf. Il représente la quantité de froid ou de chaleur qui passe à travers le châssis. Plus ce coefficient est faible, plus le cadre de votre fenêtre est performant.

Source image : Getty Images

Laisser un commentaire

*